Séminaire 2019 François Noudelmann/Yann Toma.

 

Penser et créer s'exercent en relation. Loin du mythe de la solitude créatrice, le séminaire étudie les circonstances, les accidents et les connexions qui président aux activités intellectuelles et artistiques. S’il propose d’ancrer les œuvres dans leurs contextes, il prend aussi en considération le rôle des rencontres inattendues qui provoquent une déroute créatrice. Les affinités se construisent à partir des différences.

Il était improbable que le surréaliste André Breton croise Aimé Césaire en Martinique, qu’Édouard Glissant se passionne pour Faulkner l’écrivain du Sud esclavagiste, qu’Hannah Arendt admire Martin Heidegger compromis avec le nazisme, qu’Antonin Artaud trouve son inspiration chez les Indiens Taharumaras, que Sartre se veuille la réincarnation de Spinoza et Stendhal… Une nouvelle conception du temps des œuvres s’impose pour comprendre ces affinités entre des êtres de cultures et d’époques hétérogènes. Roland Barthes a ainsi proposé de penser la contemporanéité entre des auteurs comme une expérience de l’inactuel qui permet de fonder une parenté affranchie des générations. 

Selon une perspective anti-généalogique, le séminaire s’intéressera aux figures de la rencontre par affinités : les hasards, les constellations, les archipels, les greffes, la mixité. Au-delà des thèses déterministes qui enferment les écrivains et les artistes dans une identité culturelle et raciale, il montrera la fécondité de la déroute, du malentendu, de l’expropriation du soi et de la transformation. 

  

PROGRAMME

 

21 janvier : présentation du séminaire aux étudiants de Paris 1 (Ecole des Arts de la Sorbonne) & de Paris 8 (Saint-Denis).

 28 janvier : Ouverture du séminaire commun par Yann Toma et François Noudelmann.

4 février : Stéphane RIVES + Rodolphe Alexis - Ecole des Arts de la Sorbonne - Salle de sculpture.

11 février : Renaud Layrac (Horizon d’attente - Affinités au présent), suivi d'une exposition à la Sorbonne Artgallery. - Sorbonne D632

18 février : Franciska Wirtensohn & Michael Wittman (Habibi Dome - Affinités contextuelles) - Sorbonne D632

25 février : Pauline Nadrigny (Affinités sonores)- Sorbonne D632

4 mars : Serge Bonnevie (Affinités entre la lecture et l'existence) -

11 mars : Dominique Labays (Affinités entre André Breton et Benjamin Péret) - Sorbonne D632

18 mars : Tomas Vu, suivi d'une exposition à la Sorbonne Artgallery - Sorbonne D632

25 mars : Valérie Zénatti & Eva Niollet (Affinités entre les rêves d'une même famille)  - Sorbonne D632

1er avril : Merle Leonce Bone (Affinités sauvages, punks et romantiques)- Sorbonne D632

8 avril : Lawrence Kritzman (Affinités entre Montaigne et La Boétie) - Sorbonne D632

15 avril : Dominique Chateau & Anatoli Vlassov en affinités (Affinités d’Eisenstein au Kabuki et de la phonésie à Godard) - Sorbonne D632

Séminaire Penser/Créer en affinités