July 17, 2018

July 17, 2018

June 25, 2018

June 22, 2018

June 15, 2018

June 13, 2018

Please reload

Posts Récents

L'IA comme extension de la vie

April 18, 2018

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

ART & MUTATIONS 2 : L'art post-digital en question

February 13, 2018

 

 

 

Le séminaire doctoral « Art & Mutations » accueille deux intervenants à chacune de ses séances : un(e) doctorant(e) et un(e) expert(e) invité(e). Il vise à fédérer des intuitions, questionner des interactions, des conductions, initier un dialogue à travers des expériences distinctes et transverses. Il y est question de projets artistiques et de recherche universitaire à l’aune des mutations critiques qui marquent de façon récurrentes le monde de la création. Ce séminaire a ainsi pour objet de mettre en jeu les capacités de chaque artiste-chercheur impliqué à évoluer artistiquement dans son environnement politique et social. Dans cet esprit, il convoque les références les plus contemporaines et les plus innovantes dans le cadre d’une réflexion en liaison avec les problématiques actuelles de la société. « Art & Mutations » a pour objet de mettre en perspective l’autonomisation de l’artiste en questionnant les expériences qui influencent son évolution. Le paradigme de l’autonomie de l’artiste est ainsi convoqué à travers, notamment, les nouvelles représentations du corps ou encore les transformations qui influent en profondeur sur l’espace du bien commun.

 

INTERVENTION 1 - Norbert HILLAIRE, Professeur émérite des universités de l'Université de Nice Sofia Antipolis, membre associé de l'équipe de recherche Art&Flux, Président de l'association "Les murs ont des idées".

 

Les métamorphoses et le devenir post-digital de l'oeuvre d'art

Qu'il s'agisse des formes des matériaux, des échelles, du support de l'oeuvre d'art, nous sommes aujourd'hui en présence d'une extension du digital et du numérique à l'ensemble des modalités de l'oeuvre et, du fait même de cette "naturalisation du numérique", à une remise en question de l'hypothèse d'un art numérique : l'art se dilue dans le tout numérique. Nous nous interrogerons à partir de ce constat sur les problématiques du statut et de l'espace même de circulation de l'oeuvre d'art, ainsi que sur ses échelles.

 

INTERVENTION 2 - Alexia ANTUOFERMO, doctorante contractuelle en arts plastiques (APESA) / dir. Yann Toma.

 

Post-digital Artefacts

 

Il sera question ici de recherches autour de la notion d’espace en relation avec les technologies (empreintes physiques, empreintes digitales). Les réflexions d'Alexia Antuofermo s'appuieront sur sa pratique artistique, ses recherches théoriques et sur les notions de support, d’échelle et de technologie. La doctorante et artiste se réfère dans son travail aux techniques archaïques de l'écriture (tablettes sumériennes) pour les mettre en relation avec l'espace et certaines œuvres d'artistes du Land Art tels que Robert Smithson (notion d’échelle), des références comme celles de Time Pocket de Denis Oppenheim ou de Double Négative de Michael Heizer (sur l'usage des machines dans ces oeuvres). Ces recherches évoluent naturellement vers les technologies actuelles et les machines à commandes numériques. Elles amènent Alexia Antuofermo à réfléchir sur l’empreinte de ces technologies.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous