July 17, 2018

July 17, 2018

June 25, 2018

June 22, 2018

June 15, 2018

June 13, 2018

Please reload

Posts Récents

L'IA comme extension de la vie

April 18, 2018

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Séminaire doctoral Art & Mutations / Master in Arts and Vision

June 11, 2018

Université Paris 1 Pantéon-Sorbonne, 17, rue de la Sorbonne, Amphithéâtre Lefebvre

 

11 JUIN 2018, 18 H

 

 

 

Langage parasite de l’humain ou comment la Phonésie transforme la symbiose en mutualisme. Perspectives critiques sur le postmodernisme : une proposition performative pour sujet parlant.

 

Avec Julie Reshe/Anatoli Vlassov 

 

 

 

Les postmodernistes ont-ils eu profondément tort sur la question du langage ? La réponse à cette interrogation ne peut faire l’économie des présupposés que les humains possèdent le langage  depuis des siècles d’une façon unilatérale. Nous le savons aujourd’hui, les êtres n’ont pas le contrôle total sur le langage, de même qu’on peut considérer qu’ils y sont emprisonnés. Et si, dans cette relation tendue, nous nous trouvions à l’intersection de différentes formes de vie ? La Phonésie, qui sera expérimentée ici dans l’amphithéâtre Lefebvre, est une pratique performative qui remanie les forces de pouvoir entre le langage et le sujet humain pour en établir une symbiose, une mutualisation qui tend à rendre les interactions réciproquement bénéfiques. 

Cette conférence sera bilingue (francais / anglais) et sera performée en binôme. Deux présentations s’interpénétreront en une symbiose mutuelle, servant de matière même à la démonstration du sujet posé. Sera visée une mise en abîme de l’exposé qui engendra son propre corps.

 

Julie Reshe est professeure en philosophie et psychanalyste. Son approche multidisciplinaire est centrée sur les questions de posthumanisme culturel. Articulant le non-humain, le trans-subjectif et le modifiable, sa critique conteste les modes de pensés traditionnels. Ses intérêts de recherche comprennent l’évolution de la langue et de la culture, l’éducation, les études sur l’enfance, le genre et la sexualité. Elle publie régulièrement dans des revues universitaires avec des comités de lecture et des magazines grand public. Elle a reçu son doctorat en philosophie et psychanalyse en Slovénie, où elle a étudié sous la direction d’Alenka Zupančič au Centre de recherche scientifique de l’Académie slovène des sciences et des arts. Aujourd’hui, elle est Professeur de philosophie et directrice de l’Institut de psychanalyse au The Global Center for Advanced Sudies et professeur de psychologie et de thérapie existentielle à l’Université d’Oxford (postgraduate certificate). 

Anatoli Vlassov est danseur, chorégraphe, vidéaste et chercheur avec une double culture franco-russe. Depuis 2003, il crée des chorégraphies avec des corps de métiers spécifiques, des personnes touchées par l’autisme et explore aujourd’hui les relations entre corporéité et langage. Ses créations sont programmées dans des nombreuses festivals de danse et de cinéma du monde entier. Aujourd’hui, il est Attaché Temporaires d’Enseignement et de Recherche (ATER) et doctorant en Art à Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Institut ACTE - Paris 1 / CNRS) sous la direction du Professeur Yann Toma. Dans le cadre de sa recherche Anatoli Vlassov écrit un Manifeste intitulé TENSER, publié aux Editions Jannink, puis développe une pratique performative qu’il appelle la PHONÉSIE, une mise en articulation de la danse et de la parole.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square