Jian LUO

Rouge foncé

Le rouge foncé avait été considérée comme une couleur sinistre avant de l’arrivée du bouddhisme au Tibet. Il évoque du sang séché et des morts des animaux. A l’origine, il a été choisie par les bouddhistes indiens qui pratiquent l’ascèse, et puis par les bouddhiste tibétains au VII siècle. Le rouge foncé symbolise aujourd’hui une certaine autorité et il est devenu la couleur représentative du bouddhisme tibétain.

Puisque le gouvernement chinois le contrôle de plus en plus profondément, le Tibet passe par un grand changement qui concerne la politique, l’économie, la société et aussi la foi. La vie traditionnelle tibétaine autour de la religion s’affaiblit. La série photographique présente la vie religieuse qui n’a pas encore disparu au Tibet. Dans les habits rouges foncés des moines, dans les villages qui se composent de maisons rouges foncés, les espaces enfermés sont en train de s’ouvrir.

Photo numérique (de 2006 à 2018)

Luo Jian est un photographe chinois. Il vit et travaille à Pékin et à Paris. Il a plus de dix ans d’expérience en tant que photojournaliste dans la presse chinoise et a passé deux années en résidence à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles. Il tente de trouver une ou plusieurs relations structurales entre l’Homme et la société moderne.

Site personnel: www.luojianphoto.com

Expositions:

2018 - Traversé.e.s - Saint Denis, France 2017 - Regards éloignés - Arles, France 2016 - No surrender - Arles, France 2012 - Les Histoires Chinoises - Pékin, Chine


Posts à l'affiche
Posts Récents